INFORMATIONS

 

Accueil et permanence au presbytère

6 rue de l'église - 57330 Hettange-Grande Tel : 03 82 53 10 42

 

 

Mardi : 10h00 à 11h30       

Mercredi : 10h00 à 11h30 et de 15h00 à 18h00

Jeudi : de 10h00 à 11h30
Vendredi de 10h00 à 11h30 et de 15h00 à 18h00

le Samedi : 10h00 à 11h30

 

 

 

 

 

Site internet : www.ndesperance.fr

 

 




● Intentions de messe :

Les intentions sont à inscrire au presbytère avant le 20 de chaque mois.

Les chèques doivent être libellés à l’ordre de : « M. le curé d’Hettange ».

Seules les intentions de messe imprimées sur ce bulletin paroissial seront lues à la prière universelle du dimanche.


● Préparation des baptêmes :

Rencontre avec les parents qui baptiseront leur enfant au mois d’octobre, le mercredi 13 septembre à 20h15, salle saint Étienne à Hettange.

 

Repas au bénéfice de l’entretien de l’église de Basse-Rentgen

La traditionnelle choucroute du Conseil de fabrique de Basse-Rentgen aura lieu le dimanche 8 octobre prochain. Tarif : 25 €. Réservez dès à présent la date et votre place en prenant contact avec Mme Camille Oestreicher - Tel : 03 82 83 43 06 ou Mme Marie-France Brenner - Tel : 03 82 83 41 62. Livraison à domicile possible sur les communes de Basse-Rentgen - Évrange - Hagen.

 

Préparation aux sacrements

 

Chaque année, à la rentrée, on inscrit les enfants au foot, au karaté, au cheval et… à la première communion… La préparation aux sacrements dans l'Église n'est pas une activité parmi d'autres que l'on "doit" faire quand l'âge est venu ! C'est une aventure de foi, vécue à la suite de Jésus-Christ, dans une famille pour qui la foi en Dieu est quelque chose d'important…

Aussi, voici quelques informations concernant l'inscription aux sacrements de l'initiation chrétienne sur notre Communauté de paroisses.

Baptême des enfants

en âge de scolarité…

Sur notre communauté de paroisses les enfants d'âge scolaire se préparent au baptême au premier trimestre du CM1 et seront baptisés à l'occasion de la fête du baptême du Seigneur, cette année, le dimanche 14 janvier 2018.

Renseignements et inscriptions : Mme Christine Bouchet, au secrétariat du presbytère les mercredis de 10h à 11h30, au 03 82 53 10 42, avant le 8 octobre.

 

Première communion…

Les enfants du CM1 désirant faire leur première communion en 2018 doivent s'y préparer.

Une réunion d'information avec les parents aura lieu le mercredi 20  septembre à 20h15 à l'église d'Hettange. Pour tout renseignement prenez contact avec Mme Christine Bouchet, au secrétariat du presbytère les mercredis de 10h à 11h30, au 03 82 53 10 42.

Les inscriptions seront définitivement closes à compter du 8 octobre.

 

Confirmation…

La confirmation doit permettre aux jeunes de confirmer l'engagement que leurs parents ont fait pour eux le jour de leur baptême. C'est donc un engagement personnel ! Il convient donc que les jeunes ne soient pas obligés de faire leur confirmation mais qu'ils le désirent et le demandent.

Renseignements au secrétariat du presbytère ou chez Guillaume Michy au 06 08 11 99 49 ou : guillaume.michy@ac-nancy-metz.fr

 

Pour tous, rendez-vous à notre messe de rentrée

le dimanche 8 octobre à 10h45 en l'église d'Hettange.

 


 


Prier avec le Youcat

Après le Catéchisme de l'Église catholique pour les jeunes (18/32 ans), voici le "Livre de Prière" du Youcat. Une invitation à prier en suivant un parcours de 15 jours ou en piochant dans les 12 thè-mes, selon les situations de sa vie.

 

Même format (de poche), même démarche (associer des jeunes pour parler aux jeunes dans un langage qu'ils comprennent), mêmes illustrations (décalées). Le Livre de Prière du Youcat pourra renouveler la prière de celles et ceux qui s'essoufflent et éveiller le désir des néophytes.

En plus des extraits de la liturgie des heures, des psaumes, des évangiles et des auteurs attendus (Benoît XVI, Jean-Paul II, Saint Augustin, saint François d'Assi-se, Mère Teresa...) sont proposées des citations de contemporains, comme le catholique français Theilhard de Chardin, mais aussi des protestants et des ortho-doxes. Plusieurs textes intéressants ont pour auteur Georg von Lengerke, prêtre de l'Ordre de Malte qui fait partie de l'équipe éditoriale.

Un livre de prière de plus ? Finalement chaque génération a besoin d'être initiée à la prière. Ainsi le Youcat commence par une double page pédagogique. Et comme le souligne la préface, « les prières d'autres priants (...) mettent sur la voie de [la] prière ». En entrant dans un cœur à cœur avec le Seigneur, les jeunes sont aussi invités à faire l'expérience de la communion des saints, car « la solidarité de prière des hommes face à Dieu ne s'arrête pas avec la mort ».

Une "Petite école de prière", donc, qui offre aux lecteurs des conseils pour prier, des prières pour toutes situations en douze chapitres (Louer le Père - Écouter le Fils - Demander l'Esprit-Saint - Être appelé et répondre - Appeler dans la détresse - Prier avec la Mère de Jésus - Etc…). Des notes explicatives. Une iconographie contemporaine.

 

                       « Priez, priez pour demander la grâce,

          Priez pour comprendre comment Jésus vous a aimés,

                     Priez pour apprendre à aimer les autres,

           Et priez pour que nous n'abîmions pas l'œuvre de Dieu. »

 

                                                                                         Bienheureuse Mère Teresa

 

 

Youcat - Le livre de prière

Collection "Documents d'Église", 176 pages, 10 €.

Coédition Bayard-Editions - Fleurus-Mame - Les Éditions du Cerf

 



AVIS IMPORTANT AUX PERSONNES

PORTANT LA COMMUNION AUX MALADES

 

Afin de mettre un terme à certaines pratiques douteuses qui nous ont été signalées, les personnes désirant porter la communion aux malades devront impérativement disposer d'une custode réservée à cet effet. Celles-ci devront être déposées avant la messe à côté du tabernacle. Il n'y aura plus de communion donnée sous cette forme pendant la procession de la communion.

En cas de retard, s'adresser au prêtre après la célébration.

Si vous ne disposez pas de custode, d'ici peu, il y en aura a disposition dans toutes les sacristies de notre communauté de paroisses. Les linges ou mou-choirs ne sont pas dignes pour transporter le Corps du Christ.

Merci de votre compréhension.

L'EAP

 

 


Baptisés

pour témoigner

 

Vous qui partagez avec toute l'Église

         le souci de témoigner de l'amour du Christ…

Vous qui avez accepté le chemin du disciple

         et demandez qu'on vous accompagne…

Vous qui êtes déjà en route

         et ressentez le besoin d'un élan nouveau…

Vous qui faites vivre votre communauté.

 

Comment porter aux autres l'Évangile

et favoriser la communion avec le Christ ?

 

Pour prolonger la démarche diocésaine d'Ecclesia 57 d'octobre dernier, nous vous invitons à participer aux deux rencontres proposées dans notre secteur :

 

Vendredi 11 mars et vendredi 3 juin à 20h15

salle saint Étienne à Hettange-Grande

 

Ensemble, nous redécouvrirons

qui est le Christ pour nous

et comment notre vie chrétienne peut le manifester !

 

Extrait du message de Benoît XVI

pour le Carême 2011

 

« Par la pratique traditionnelle du jeûne, de l’aumône et de la prière, signes de notre volonté de conversion, le Carême nous apprend à vivre de façon toujours plus radicale l’amour du Christ. Le jeûne, qui peut avoir des motivations diverses, a pour le chrétien une signification profondément religieuse : en appauvrissant notre table, nous apprenons à vaincre notre égoïsme pour vivre la logique du don et de l’amour ; en acceptant la privation de quelque chose – qui ne soit pas seulement du superflu –, nous apprenons à détourner notre regard de notre "moi" pour découvrir Quelqu’un à côté de nous et reconnaître Dieu sur le visage de tant de nos frères. Pour le chrétien, la pratique du jeûne n’a rien d’intimiste, mais ouvre tellement à Dieu et à la détresse des hommes ; elle fait en sorte que  l’amour pour Dieu devienne aussi amour pour le prochain (cf. Mc 12,31)… » (lire l'intégralité du message sur notre site internet).

 

 

 

La Lorraine célèbre les 50 ans

du CCFD-Terre solidaire

 

Créé en 1961, en réponse à l’appel de la FAO pour éradiquer la faim à travers le monde, le CCFD-Terre Solidaire est aujourd’hui la première ONG française de développement.

50 ans après, la faim est toujours au cœur de nos sociétés et la barre du milliard d’humains victimes de malnutrition a été franchie en 2009.

Avec le CCFD-Terre Solidaire, nous faisons  le choix de refuser le défaitisme. Avec nos partenaires, nous voulons contribuer à créer un monde plus juste et plus fraternel.

Le 19 mars 2011, venez avec les membres de votre famille, vos amis, les membres de votre mouvement, de votre association partager vos idées, vos convictions, écouter des partenaires (Mali, Sénégal, Birmanie, Burundi…), faire la fête !

Avec Guy Aurenche, président national du CCFD-Terre Solidaire, je souhaite que notre anniversaire devienne « avenirversaire »

Lucie Reulier

Présidente du CCFD-Terre Solidaire Moselle

 

 

 


 

« Il y a évolution mais non révolution »

 

Entretien avec le théologien moraliste Xavier Lacroix sur les propos de Benoît XVI sur le préservatif dans le livre à paraître : "Lumière du monde". (Extraits)

 

La Croix : Interrogé sur la question du préservatif Benoît XVI affirme, citant l’exemple de son usage par un prostitué, qu’il « peut être un premier pas vers une moralisation, un premier élément de responsabilité permettant de développer à nouveau une conscience du fait que tout n’est pas permis et que l’on ne peut pas faire tout ce que l’on veut ». Est-ce un changement de sa pensée en la matière ?

X. LACROIX : Il y a évolution mais non révolution. Je ne retiens pas un change-ment sur le fond par rapport aux positions antérieures de Benoît XVI comme de Jean-Paul II. Ils ont toujours souligné que le préservatif ne pouvait pas être le seul – je dis bien le seul – moyen de prévention du sida. En revanche, je note un changement dans le vocabulaire : quand le texte parle de « premier pas », de « moralisation », de « responsabilité », termes qui se situent dans un registre po-sitif développés par la plupart des moralistes catholiques.

Quelles thèses développez-vous avec vos confrères ?

Personne ne considère que l’utilisation du préservatif soit l’idéal. Pas même les couples concernés ! Nous rappelons aussi que ces questions relèvent de la mo-rale intime et ne doivent pas être posées en termes de "permis/défendu". Tou-tefois nous insistons aussi sur le fait que la responsabilité en ce domaine ne se li-mite pas à un recours au caoutchouc.

Les propos de Benoît XVI sont-ils de nature à lever l’éternel malentendu médiatique sur les positions de l’Église sur le sujet ?

Je l’espère mais je n’en suis pas sûr dans la mesure où certains faiseurs d’opi-nion font du préservatif un véritable point de fixation, une réalité emblématique. Ils voudraient que l’apologie du préservatif soit aussi celle des relations sexuelles multiples ou du multipartenariat.

Au sujet de la morale privée, Benoît XVI parle d’« humanisation de la sexualité » Qu’entend-il par là ?

Je fais tout à fait mienne cette expression. L’enjeu est que la sexualité devienne véritablement personnelle, c’est-à-dire assumée par une liberté. Elle ne doit pas être le lieu où le sujet s’abandonne à des forces obscures. C’est pourquoi l’axe principal de l’éthique chrétienne reste la fidélité et la chasteté. Il faut bien recon-naître que le multipartenariat est la première cause de diffusion de la maladie.

Ce discours peut-il être audible dans la société actuelle ?

Non seulement il est audible mais il est entendu. Chaque homme, chaque femme a l’intuition que l’acte sexuel est un acte d’abandon qui appelle la fidélité. Quand il est vécu hors de ce contexte, cela génère de la souffrance et le sentiment du provisoire, de l’inachevé, de l’incomplet. Cette intuition de la relation entre don des corps et fidélité demeure présente dans le cœur de beaucoup.

Pourquoi les médias ne relaient pas ce message qu’ils ont plutôt tendance à dénaturer ?

Parce qu’ils sont souvent en quête de ce qui transgresse la limite. En France, la majorité de ceux qui ont la parole relève plutôt d’une idéologie contraire à celle de l’Église. Mais je crois qu’il existe dans notre pays un écart entre le discours le plus répandu et le vécu profond de chacun.

Recueilli par Bruno BOUVET (in "La Croix" du 22/11/10)


  Coup de pinceau…

Vous vous souvenez que, le mois dernier, en évo-quant les changements qui auront lieu cette année dans le fonctionnement de notre communauté de paroisses, je vous parlais de quelquels coups de pinceau ici et là…

Vous verrez les premiers ce mois-ci et le mois prochain…

En effet, l'Équipe d'Animation Pastorale, s'est demandé, l'an passé, si on ne pourrait pas proposer une deuxième messe le 2 novembre, à l'occasion de la commémoration de tous les fidèles défunts. En effet, celle proposée jusqu'ici est célébrée à 10h30… Mais il y a des gens qui travaillent… Nous avons donc souhaité proposer une messe le soir : à 18h30. C'est un essai… Peut-être que nous constaterons que cela ne correspond pas à une attente… Et peut-être le contraire… On verra bien ! En tous cas, pour cette année, nous faisons l'essai.

Deuxième coup de pinceau à l'occasion de Noël… Chaque année, deux célébrations étaient proposées le soir de Noël : une à Roussy à 19h et une autre à Hettange à 23h30.

Force est de constater d'année en année que cette deuxième célébration rejoint de moins en moins de monde… L'heure tardive, les petits enfants couchés, quitter la table en plein milieu du réveillon, le mauvais temps, la consommation d'alcool… bien des raisons font sans doute que cette célébration soit délaissée petit à petit.

Alors l'EAP s'est interrogée à nouveau : qu'est-ce qui compte ? Tenir coûte que coûte à la messe de minuit, à minuit, par pure tradition (ce qui se défend, bien entendu), ou alors essayer de rejoindre le plus grand nombre pour annoncer la merveilleuse nouvelle proclamée par les anges aux bergers : « Aujourd'hui vous est né un Sauveur ! » L'EAP a fait ce deuxième choix.

Ainsi, le 24 décembre, une messe aura lieu à Roussy à 18h30 et une à Hettange à 20h30.

Certains seront contents… D'autres non… C'est ainsi à chaque fois que l'on prend une décision… Comment contenter tout le monde ? En tout cas, une chose me rassure, c'est que je ne pense par que ces décisions fassent descendre la foule dans la rue ! Ouf ! c'est toujours ça !

abbé Laurent

 

 



   Hausse du vandalisme dans les églises   
Site à consulter :

 http://indignations.org



- Déclaration des evêques sur l'immigration (lire)


Prière universelle

 

Lors de toute célébration à l'église, après l'évangile et l'homélie du prêtre, il y a ce qu'on appelle : la prière universelle. C'est la prière de toute l'assemblée qui répond à la Parole de Dieu en priant pour que cette Parole de salut se réalise aujourd'hui dans le monde.

Jusqu'à présent, et cela me chagrinait beaucoup, on se servait dans la plupart des cas d'une petite revue… Ça

me chagrinait parce que c'était "une" prière universelle, c'est vrai, mais ce n'était pas la prière de NOTRE assemblée, et c'était vraiment dommage… D'autant, qu'en raison des temps d'impression et de livraison, ce genre de revue ne laisse guère de place à l'actualité !

Suite à la formation à la liturgie que nous avons faite sur 2 ans, une équipe s'est donc mise en place pour rédiger chaque dimanche la prière universelle. Ainsi, depuis le mois de juillet, chaque dimanche, elle est rédigée par un membre de notre communauté et, qui plus est, elle est identique sur toute notre communauté de paroisses, ce qui tend à unir encore un peu plus nos liens.

Merci à ceux qui ont osé se mettre en route… la porte restant large ouverte à ceux qui aimeraient s'y joindre…

 

 

 Préparation aux sacrements

 

Chaque année, à la rentrée, on s'inscrit au foot, au karaté, au cheval et… à la première communion ! La préparation aux sacrements dans l'Église n'est pas une activité parmi d'autres que l'on "doit" faire quand l'âge est venu ! C'est une aventure de foi, vécue à la suite de Jésus-Christ, dans une famille pour qui la foi en Dieu est quelque chose d'important…

 

    Baptême des enfants

en âge de scolarité…

Sur notre communauté de paroisses les enfants d'âge scolaire se préparent au baptême au premier trimestre du CM1 et seront baptisés à l'occasion de la fête du baptême du Seigneur, cette année, le dimanche 16 janvier 2010.

Renseignements et inscriptions :

Sœur Marie-Thérèse au 03 82 53 10 72, avant le 10 octobre.

 

Première communion…

Les enfants du CM1 désirant faire leur première communion en 2011 doivent, naturellement s'y préparer.

Une réunion d'information avec les parents aura lieu le mardi 21 septembre à 20h15 à l'église d'Hettange. Pour tout renseignement prenez contact avec le secrétariat du presbytère ou Mme Christine Bouchet au 03 82 51 82 03.

Les inscriptions seront définitivement closes à compter du 10 octobre.

 

Confirmation…

La confirmation doit permettre aux jeunes de confirmer l'engagement que leurs parents ont fait pour eux le jour de leur baptême. C'est donc un engagement personnel ! Il convient donc que les jeunes ne soient pas obligés de faire leur confirmation mais qu'ils le désirent et le demandent.

Une réunion d'information pour les jeunes de 4ème aura lieu  le samedi 2 octobre à 17h salle saint Étienne, rue de l'église, à Hettange.

Les deuxième année de la préparation à la confirmation sont conviés le même jour à 18h à l'église d'Hettange.

Renseignements chez M. Jean-Bernard Sinnig

au 03 82 54 13 12

 

 

 

Les équipes du Rosaire

 

Les "équipes du Rosaire" est un mouvement d'Église fondé par le Père Eyquem. Il est formé de petits groupes de prière « en plein monde, fraternels et accueillants », pour reprendre la définition du pape Paul VI.

 

Ces petites communautés de quartier et de village invitent les personnes à prier ensemble, chez l'un ou chez l'autre, avec la Vierge Marie, et à vivre l'Évangile à l'intérieur et en-dehors de l'Équipe. Les équipes sont ouvertes à tous ceux qui veulent prier, découvrir ou reprendre souffle et se ressourcer avec le soutien des uns et des autres dans la simplicité et l'amitié. Et cela sans considération d'âges, de milieux, de situations familiales et de cultures.

 

Pour faire partie d'une équipe, ou pour tout renseignement, vous pouvez vous adresser à : Mme Andrée Dal Molin - 17, rue du Château-d'eau - 57330 Roussy-le-Village - 03 82 53 43 64.

 

Ô Marie, aide-nous à dire oui au Seigneur.

Ô Marie, chaque jour de notre vie.

 


  @  Pour recevoir notre newsletter directement chez vous                 

 

                    envoyez votre email à :        nd-esperance@wanadoo.fr

 


abonnement à la feuille paroissiale de notre communauté